BLOG


Retour  /  Blog


Les consoles de jeux vidéo de salon les plus vendues de l'Histoire

Voilà près de 50 ans que les consoles de jeux vidéo trônent dans les salons des familles du monde entier. L’Odyssey a lancé le mouvement en 1972, et si ses 350 000 ventes paraissent aujourd’hui dérisoires face aux dizaines de millions de PlayStation, Xbox et Switch en circulation, les quelques pixels de la machine des américains de Magnavox ont tout autant contribué à l’engouement populaire autour du jeu vidéo que les teraflops des consoles actuelles. Quelles sont les consoles de salon les plus vendues de l’histoire ?

 

Playstation 2

Fort du succès de sa première console de salon, Sony aborde les années 2000 avec beaucoup de confiance. La PlayStation 2, poussée son processeur graphique puissant et complexe, astucieusement nommé Emotion Engine, offre un défi de taille pour les studios du monde entier qui mettront un certain temps à dompter le potentiel graphique de la machine.

 

Dopé par son marketing innovant (dont certains spots réalisés par le cinéaste David Lynch), la PS2 réalise un lancement prometteur entravé par diverses pénuries à travers le monde. Elle dépasse les 18 millions d’unités vendues à quatre reprises, entre 2001 et 2005 pour atteindre 100 millions courant 2005 et dépasser les 102 millions de sa grande sœur dans la foulée. De nombreuses licences ont vu le jour sur la seconde console du géant japonais, comme God of War, Yakuza, Devil May Cry, Jak & Daxter, Kingdom Hearts ou encore Killzone.

 

Une version remaniée de la console, appelée Slim ou PSTwo par la presse de l’époque, voit le jour en novembre 2004. Elle est plus fine, plus légère et dispose d’un port Ethernet de série.

 

Anecdote sur la PlayStation 2 : fan absolu de sa console, le britannique Dan Holmes a très officiellement changé de nom de famille, optant pour un très coquet Dan PlayStation 2 en 2002.

 

Titres phares :

GTA : San Andreas (20,81 millions)

Gran Turismo 3 (14,9 millions)

GTA : Vice City (14,2 millions)

GTA III (11,6 millions)

Gran Turismo 4 (10,4 millions)

Chiffres-clés :

Constructeur : Sony

Date de sortie française : 24 novembre 2000

Prix de lancement : 2990 Francs (456 € environ)

Ventes : 155 millions

Concurrence : Microsoft Xbox, Nintendo Gamecube

 

PlayStation 4

Après le succès mondial immédiat des deux premières PlayStation, Sony a eu plus de mal à imposer sa PlayStation 3. De quoi aborder, 13 ans après son arrivée sur le marché, la sortie de sa nouvelle machine avec un peu plus d’humilité : pas de processeur maison, pas de fonctionnalité particulièrement clinquante et, surtout, un positionnement tarifaire très agressif vont permettre au constructeur japonais de réaliser un nouveau carton. Bien aidé par la communication un brin arrogante de son concurrent Microsoft, Sony vend 30 millions de consoles en deux ans et atteint les 100 millions d’unités écoulées en cinq ans et demi.

 

Le casque de réalité virtuelle PlayStation VR sort en octobre 2016, et atteint le score de 5 millions d’exemplaires vendus. Deux nouveaux modèles de PlayStation 4 voient également le jour à la même période  : une PS4 plus petite et légère que le modèle originel et mise à jour côté connectique (Bluetooth, WiFi, USB) ainsi qu’un modèle Pro, plus puissant.

 

Anecdote sur la PlayStation 4 : E3 2013. Microsoft s’empêtre un peu à justifier la direction prise pour la prochaine Xbox : connexion internet obligatoire, prêt et revente de jeu d’occasion sous condition, Kinect connecté en permanence façon Big Brother… Sony s’engouffre dans la brèche avec beaucoup de malice et publie une vidéo restée dans les annales. La PS4 a dès lors gagné la guerre de la communication, et Microsoft sera contraint de faire le ménage dans ses exécutifs pour tourner rapidement la page.

 

Titres phares :

Grand Theft Auto 5 (20 millions)

God of War (19,5 millions)

Uncharted 4: Among Thieves (16 millions)

Marvel’s Spider-Man (13,2 millions)

The Witcher 3: Wild Hunt (10,8 millions)

Horizon: Zero Dawn/The Last of Us Remastered (10 millions)

Chiffres-clés :

Constructeur : Sony

Date de sortie française : 29 novembre 2013

Prix de lancement : 399 €

Ventes : 116,9 millions

Concurrence : Nintendo Wii U, Microsoft Xbox One

 

Nintendo Switch

En 2017, Nintendo doit déposer les armes : la Wii U, console hybride équipée d’une tablette, n’a jamais trouvé son public. Le constructeur japonais croit néanmoins dur comme fer au potentiel d’une console concept, et offre une réponse rapide à ce naufrage industriel. Console portable qu’il est possible de relier en un clin d’œil à un écran, la Switch connaît un engouement immédiat malgré des caractéristiques techniques dépassées face à la concurrence. Big N a depuis longtemps abandonné la course technologique, et dispose de gros arguments à faire valoir pour placer son nouveau hardware en orbite : ses licences historiques que sont Mario, Zelda, Pokemon, Animal Crossing ou encore Smash Bros.

 

Outre le modèle de base, deux autres versions de la Switch ont été conçues par Nintendo : la Switch Lite, moins chère mais impossible à docker pour la passer en console de salon, et la Switch OLED, plus onéreuse mais équipée d’un écran plus grand et de meilleure qualité.

 

Anecdote sur la Nintendo Switch : La Switch a mis moins d’un an pour dépasser les ventes de la Wii U, et cinq années pour surpasser le phénomène Wii. Mieux, la dernière console de Nintendo devrait bientôt en dépasser le nombre de jeux vendus : 921,85 millions de jeux Wii ont trouvé preneurs en 15 ans, contre 766,41 millions en seulement 5 ans pour la Switch.

 

Titres phares :

Mario Kart 8 Deluxe (43,35 millions)

Animal Crossing: New Horizons (37,62 millions)

Super Smash Bros. Ultimate (27,4 millions)

The Legend of Zelda: Breath of the Wild (25,8 millions)

Pokémon Sword/Shield (23,9 millions)

Super Mario Odyssey (23,02 millions)

Chiffres-clés :

Constructeur : Nintendo

Date de sortie française : 3 mars 2017

Prix de lancement : 329,99 €

Ventes : 103,5 millions

Concurrence : Sony PlayStation 4 / 5, Microsoft Xbox One / Series

 

PlayStation

En discussion avec Nintendo aux débuts des années 90 pour une version CD de la Super Nes, Sony se brouille avec son homologue japonais, qui opte finalement pour les hollandais de Philips. Faute de soutien – SEGA et Commodore ont été approchés en 1993, sans succès – la société japonaise décide alors de se lancer seule sur le marché des consoles de salon. Sa PlayStation voit le jour en décembre 1994 au Japon, et l’année suivante dans le reste du monde.

 

Graphismes en vraie 3D, lecture de CD audio, marketing surprenant : les arguments sont nombreux, mais c’est surtout les jeux qui feront le succès de la machine. Tomb Raider, Metal Gear Solid, Silent Hill, WipEout, Tony Hawk, Gran Turismo, Tekken ou encore Resident Evil sont autant de titres qui se déclineront avec succès par la suite. 122 jeux différents ont vendu au moins 1 million d’unités : c’est un record pour l’époque, uniquement battu depuis par la PlayStation 2.

 

Une autre version de la PlayStation, surnommée PSOne, voit le jour en septembre 2000. Plus petite et légère, elle est vendue moins de 800 francs (122 € environ) et sera distribuée à plus de 28 millions d’exemplaires. Plus confidentielle, la version Net Yaroze est une sorte de kit de développement permettant aux développeurs en herbe de programmer leurs propres jeux PlayStation. Sortie en 1997, elle était vendue 750 dollars. Enfin, une version classic comprenant 20 jeux préchargés est sortie en décembre 2018.

 

Anecdote sur la PlayStation : au Japon, les joueurs et joueuses PlayStation utilisent la touche rond (O) pour valider et la croix (X) pour revenir en arrière. C’est l’inverse dans le reste du monde, car il a été décidé en Occident que le bouton X était mieux placé. Tous les jeux ne s’adaptaient pas forcément à ces deux usages différents, et cela a pu troubler les européens sur des titres aussi majeurs que Metal Gear Solid ou Final Fantasy VII. C’est finalement le standard occidental qui a été imposé par Sony avec sa PlayStation 5, près de trente ans plus tard. Tout le monde valide désormais ses choix avec Croix sur PS5 !

 

Titres phares :

Gran Turismo (10,85 millions)

Final Fantasy VII (10 millions)

Gran Turismo 2 (9,37 millions)

Final Fantasy VIII (8,6 millions)

Tekken 3 (8,3 millions)

Chiffres-clés :

Constructeur : Sony

Date de sortie française : 29 septembre 1995

Prix de lancement : 2099 Francs (319,99 €)

Ventes : 102,49 millions

Concurrence : Nintendo 64, SEGA Saturn

 

Nintendo WII

Écrasée par la surpuissance commerciale de la PlayStation 2, la Gamecube n’a pas connu un grand succès public. Après les chiffres décevants de la Nintendo 64 sur la génération précédente, cela fait beaucoup pour Nintendo qui se doit de réagir. Le constructeur japonais décide d’abandonner la course technologique que se livrent Sony et Microsoft pour proposer une machine différente dotée d’un concept compréhensible par tout le monde : le motion gaming.

Le gros attrait de la Wii vient de son contrôleur gyroscopique, la Wiimote, qui reproduit à l’écran les mouvements réalisés par les joueuses et joueurs. Communication aseptisée qui ratisse large, politique tarifaire agressive, catalogue de jeux adapté à la cible visée, avatars mignons (Mii) : la Wii est un immense succès commercial aussi immédiat que soudain. Elle dépasse la Gamecube et la N64 en moins deux ans, et franchit les 100 millions d’unités distribuées en fin de vie.

 

Une version Mini, de couleur rouge et plus compacte que le modèle original, voit le jour en 2012 au prix de 99 €. Elle n’offre aucune possibilité de se connecter à internet, d’ajouter de carte SD et de connecter ses accessoires Gamecube.

Anecdote sur la Wii : le liseré bleu qui illumine le mange disque de la console clignote d’une certaine manière lorsque vous recevez un message. C’est en fait un code morse reprenant le chant de la bouscarle chanteuse, un oiseau que l’on entend particulièrement au Japon au printemps.

 

Titres phares :

Wii Sports (82,9 millions)

Mario Kart Wii (37,38 millions)

Wii Sports Resort (33,14 millions)

New Super Mario Bros. Wii (30,32 millions)

Wii Play (28,02 millions)

Wii Fit (22,67 millions)

Chiffres-clés :

Constructeur : Nintendo

Date de sortie française : 8 décembre 2006

Prix de lancement : 249 €

Ventes : 101,63 millions

Concurrence : Sony PlayStation 3, Microsoft Xbox 360